Quelqu’un a dit dans sa réflexion que «  l’homme d’aujourd’hui est un nomade. Non seulement dans ses idées, mais aussi dans son corps. Il voyage. Mais aussi il a besoin de points de repère. Dans le désert, il faut savoir où sont les points d’eau. » C’est pourquoi les pèlerinages et les sanctuaires ont aujourd’hui une si grande importance : ce sont des pauses et des oasis dans un monde encombré et spirituellement désertique. Chaque sanctuaire a sa grâce. Le Sanctuaire Marial  est un centre de dévotion pour tous ceux qui trouvent refuge auprès de la Vierge Marie. Quand nous ne savons plus, parfois, où nous mène notre foi, même lorsque nous ne comprenons peut-être pas toujours pourquoi les choses sont telles qu’elles sont, dans notre vie communautaire, familiale – avec les enfants, les parents, les amis et les connaissances ; même quand le doute nous assaille et que notre foi, nous pose parfois la question, là aussi, justement là, nous pouvons nous sentir accompagnés par Marie et par l’Église. Marie n’est pas seulement notre mère, mais aussi notre sœur qui demeure à nos côtés et chemine avec nous. Elle est le Sanctuaire Vivant du Verbe de Dieu, L’Arche de l’Alliance nouvelle et éternelle.

Marie est vénérée dans tous les pays et à des degrés divers, sous différents noms : Notre Dame de Fatima, Notre Dame de Lourdes, etc. Même au Gabon – Notre Dame du Gabon. Revisitons ensemble la courte page de l’histoire de ce Sanctuaire.

En effet, tout débute en Décembre 1986 avec la préparation du Jubilé d’une Congrégation – Les Sœurs d’Immaculé Conception de Castres. Les Sœurs Bleues (quotidiennement appelées) ont eu l’idée originale d’un lieu de Pèlerinage Marial au Gabon. Pour l’action de grâce, elle désirent offrir un cadeau au Gabon – la statue de la Vierge Marie . Cette statue a été sculptée en bronze par un pauvre et pour les pauvres, et depuis cette date pour toutes les personnes sans défence du Gabon. Avec l’accord de Monseigneur Anguillet qui était archevêque à cette époque, le 10 Novembre 1986 la statue de la Vierge arrive au Gabon. Le lieu choisi est une colline à Melen. L’inauguration est célébrée le 8 décembre 1986 et à partir de cette date, elle sera administrée par différentes paroisses de Libreville.  En ce temps là, des pèlerins venaient prier avec la Vierge, mais confondus avec les croyants, il y avait des personnes de mauvaise foi qui venaient faire des pratiques païennes. Marie, la Mère du Sauveur est en plus dehors sur une stèle et subit les intempéries. Elle « pleure et se plaint » et cela toucha le cœur de bienfaiteurs. Alors un jour, ils décidèrent de construire une chapelle en ce lieu.

Afin de donner une teneur à ce beau projet, Mgr Basile MVE ENGONE accueillera en 2002 les Pères Capucins. Il leur confia ce Sanctuaire Marial et nommera chapelain le Père Yarek Antoniak qui de manière toute originale donne vie à ce lieu ; en évangélisant les quartiers des alentours de la colline et au delà. La pastorale du Sanctuaire  est essentiellement basée sur l’accueil, la formation et l’écoute spirituelle. Consoler, rassurer et réconforter les affligés en quête de repères et d’épanouissement spirituel telle est l’inquiétude des missionnaires. Aujourd’hui cette animation est exercée par le Père Yarek Antoniak, le Père Grégoire Świderski et une famille religieuse féminine de Sœurs Franciscaines. Le Sanctuaire Marial Notre Dame du Gabon est aussi un grand chantier où de nombreux bienfaiteurs s’organisent et particulièrement les Pèlerins.

Le Sanctuaire accueille tous types de groupe : Pèlerinages diocésains ; Communautés religieuses ; Mouvements chrétiens ; Paroisses ; Associations ; Retraites (baptême, 1ère communion, , confirmation) ; Groupes de jeunes, écoles, groupes de catéchisme ;

Les groupes  sont toujours les bienvenus pour une demi-journée ou une journée de récollection. Un enseignement  leurs est  assuré par un frère du Sanctuaire ou par l’aumônier du groupe.

Quelles activités spirituelles et animations sont proposées aux groupes ?

1. EUCHARISTIE

*Du lundi  au vendredi – messes à 7h00 et 18h00 (Vacances juillet-octobre une seule messe à 7h00)

*Dimanches  – messes a 8h00 et 10h00

*Le premier vendredi du mois – messe à l’honneur  du Sacré Cœur de Jésus à 18h00

*Le premier samedi du mois – messe à l’honneur de la Vierge Marie à 10h00

*Les grandes fêtes une seule messe à 9h00

2. ECOUTE SPIRITUELLE ET CONFESSIONS

* Après chaque messe du lundi au vendredi

3. ADORATION

*De lundi au samedi après la messe de 7H00 jusqu’à 18H00

4. PRESENTATION DES ENFANTS ET DES JEUNES COUPLES A LA VIERGE MARIE

*Chaque dimanche au cours de la messe

5. PRIERE POUR LES FEMMES ENCEINTES ET POUR LES FEMMES QUI DESIRENT AVOIR UN ENFANT

*Premier dimanche du mois au cours de la messe

6. ROSAIRE ET CHAPELET

* Du lundi au vendredi à 17h30

* Les mois de Mai et d’Octobre à 16h

7. PROCESSION MARIALE

* Tous les samedis avec des lampions et le chapelet chanté à partir de 17h

*Premier et dernier samedi avec toutes les Equipes du Rosaire de l’Archidosese à partir de 15h00

8. VEILLES

* Fête de la Misericorde

*Pentecôte

*Assomption

9. CHEMIN DE CROIX

*Premiers vendredis du mois à 17h00

*Tous les Vendredis au temps de Carême à 17h00

Il est important de signaler que le Sanctuaire Marial ne fonctionne pas comme une paroisse. Il est entretenu par les fidèles de la Communauté Notre Dame des 7 Douleurs qui effectuent la majorité de leurs activités religieuses en son sein. Le Conseil Pastoral joue le rôle de conseiller auprès du Clergé et d’aider les religieux dans leur mission. De ce fait sous la supervision du Recteur, le conseil travaille dans les orientations de la communauté du Sanctuaire pour le fonctionnement du sanctuaire et le rayonnement de la bâtisse.

Des groupes de service du Sanctuaire Marial National :

I. Les mouvements d’Acions Catholiques : Catechistes, les Femmes Catholiques, Caritas, Accueil et Encadrement (Service d’Ordre), Cours de la couture et broderie, Jeunesse Etudiante Chretienne, Jeunesse du Monde, CVAV, Commission Pastorales des Jeunes, Commision Famille et Education.

II. Les chorales : Notre Dame du Gabon, les Messagers de Marie, Choeur de la Misericorde.

III. les Communautes Ecclesiales Vivantes de Base : Saint Jean de la Croix, Sainte Esther,  Etoile du Matin

IV. Les groupes de priere : Les Equipes du Rosaire, Neocatechumenat,  Les Amis des Ames du Purgatoire, Esprit Saint, L’arme Blanche – Les Enfants de Marie

V. Les groupes liturgiques: Les Enfants de Choeur « JESAST», Les Lecteurs