Initié depuis 6 ans par la paroisse Notre Dame de la Mer de Cocobeach, le pèlerinage à pied se faisait au départ de No Ayong à Cocobeach et il durait 3 jours. Il y a 2 ans déjà que la paroisse saint Thomas de Ntoum s’est impliquée dans cette marche. Le nombre de jours a augmenté à 5 pour une distance de 83 km. Cette année, le pèlerinage à pied a eu lieu du 18 au 22 juin et s’est achevé le 23 juin par la célébration de la fête patronale de Notre Dame de la Mer. Guidé par 5 frères capucins des différentes paroisses (Cocobeach, Ntoum et Essassa) sur le thème :  » Je crois ! Viens en aide à mon peu de foi !  » (Mc 9,24), plusieurs activités ont été organisées durant ces 5 jours. Pour une journée, le programme se déroulait comme suit : on avait la messe le matin, le petit déjeuner et la marche. Au cours de la marche, il y avait des chants, des prières, des enseignements, des confessions et le partage. Le soir, après le bain et le repas fraternel offert par les chrétiens du village, une prière et quelques fois un feu de camp achèvait la journée.

Les enseignements développés durant ces 5 jours autour du thème principal ont eu une particularité. Le premier jour par exemple, l’introduction faite sur le thème principal s’est basée sur la petitesse de notre foi en ce sens qu’elle n’est qu’au début mais qu’elle doit se développer. Le deuxième jour, l’enseignement s’est appuyé sur tout ce qui empêche notre foi de s’agrandir ; Au troisième jour, il a été question des éléments nécessaire pour augmenter notre foi. L’enseignement du quatrième jour s’est accentué sur le besoin de partager sa foi avec ceux qui ne croient pas. Le dernier jour de la marche, le prêtre a appelé les pèlerins à se réconcillier avec leur prochain afin de bénéficier des fruits du pèlerinage. C’est donc dans une grande clameur que les pèlerins sont entrés dans l’église.

Le dimanche au petit matin, la célébration de la fête patronale de Notre Dame de la Mer a commencé par une procession mariale dans les artères de la ville de Cocobeach suivie d’une messe. Un grand festin donné pour la circonstance a clos l’évènement. Heureux, les pèlerins des autres paroisses sont repartis chez eux. Au sortir de là, quelques pèlerins ont donné leurs avis. Pour Ashtone : « Ce pèlerinage était merveilleux, on a formé une grande famille, on s’est bien amusé. C’est dommage qu’on se separe ». Edwige (15 ans) déclare : « pour une première fois, ce fut une expérience extraordinaire avec des enseignements très enrichissants ». Pierre (18 ans), lui, il a trouvé que  « le chemin était plus court à pied qu’en voiture et que les enseignements étaient nourissants. J’ai vraiment aimé ». Agnès (12 ans) : « Je suis partie parce que je voulais approfondir ma foi et le chemin n’était pas dur ». Tatiana (29 ans) : « C’est une expérience. Au départ je ne croyais pas, mais avec la volonté de Dieu, on y arrive. C’était un moment de découverte de nouvelles prières, des chants, de partager avec d’autres prêtres que ceux de ma paroisse ». Pour Marcelle (26 ans) « c’était difficile les 83 km à pied, mais c’était une bonne expérience qui m’a permis de me libérer, je souhaite revenir».

Le pèlerinage à pied de Ntoum – Cocobeach a vu la participation d’environ 140 personnes de divers horizons. Chacun ayant pour désir d’approfondir sa foi ou de mieux connaître son prochain. Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine.

fr. Piotr Wrotniak OFMCap