Nous vous présentons l’article de notre frère Postulant du Gabon qui a terminé sa première année de formation dans l’Ordre des Frères Mineurs Capucins.

Né de Malanda Emile et de Mozoanga Ange-Marie. Respectivement de coutumes Adouma (Rastourville) et Kota (Makokou).

Je suis de la paroisse Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus d’Essassa.

Après une formulation de demande d’admission dans l’Ordre des Frères Mineurs Capucins, c’est officiellement le 05 septembre 2016 que j’ai reçu la lettre d’admission. Provenant du Ministre Provincial de la Province de Varsovie (Pologne), près de la délégation du Gabon. Qui a pour délégué : fr. Slavomir Siczek. Et de leurs bénédictions et celles de tous les frères, j’ai été envoyé en Côte-d’Ivoire le 22 septembre de la même année, ou je devais passer ma première étape de la formation.

Ainsi, au soir de la date précédemment cité, j’ai été accueilli à la maison du postulat de Côte-d’Ivoire – Alépé, petite ville située à 40 km d’Abidjan. Géographiquement, nous sommes au sud du pays. Couvent est dédié au Bienheureux Innocent de Benzo.

 

 

Le 03 octobre nous avons célébré l’entrée officielle au postulat. Pour cette année 2016 / 2017 la fraternité était composée de 13 frères. Dont 3 frères prêtres et un frère laïc : frère Louis Maître du postulat. Et 9 postulants : 4 de la deuxième année et 5 de première année. Avec au total 4 nationalités différentes à savoir : Ivoirienne, Burkinabais, Camerounaises et Gabonaise.

Comment se passaient nos journées ? Il faut dire qu’elles étaient bien rythmées. D’abord par les cours, le travail manuel et la vie de la prière. Concernant les cours nous avions au programme : formation religieuse, introduction à la Bible, liturgie, histoire des Ordres Franciscains et origines des Capucins, catéchèse, musique grégorienne et enfin Anglais. Au niveau du travail manuel nous faisons l’élevage des poulets et des porcs et sommes chargés du nettoyage du couvent et du foyer. Et donc en dehors de ma charge à la chapelle et la sacristie, j’étais dans le groupe de ceux qui s’occupaient des poulets.

Notre vie de prière et la pastorale. 06h15 l’audes ; 07h00 messe. 18h30 chapelet, 19h vêpres. Le jeudi à 18h30 Adoration plus les vêpres. Vendredi 18h30 Lectio Divina et vepres. Avec chaque jour une heure de méditation. Aussi le mardi 18h30 les 1ere année vont prier en CEB (Communauté Ecclésiale de Base) dans les quartiers. Et les deuxièmes années animent la catéchèse sur la paroisse le mercredi de 18h30. Nous avons aussi la charge des mouvements et groupes des jeunes de la paroisse. Moi je m’occupais des C.V.A.V (les enfants) et je secondais le frère Charles au groupe vocationnel.

Tout compte fait, je garde un très bon souvenir de cette première année du postulat ; tant la vie en fraternité qu’avec les Ivoiriens d’Alépé, particulièrement ceux de la paroisse Christ Roi. Ainsi je rends grâce à notre Seigneur Jésus Christ de ce que l’année c’est bien passée. Et lui confie ma vocation afin qu’il achève en moi ce qu’il a si bien commencé. Je lui rends également grâce pour la présence des Frères Mineurs Capucins au Gabon. Et Lui confie la suite de ma formation. Sous la protection de notre père saint François et de Sainte Claire d’Assise.

Malanda Emile Guélor, Postulant OFMCap